Montgomery (Alabama)

La capitale de l’Alabama occupe une place importante dans la vie de Martin Luther King en tant que berceau du mouvement américain des droits civiques. Un moment crucial fut notamment le boycott des bus de Montgomery. Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusa de céder sa place dans le bus à un passager blanc. La jeune femme contrevenait ainsi aux lois alors en vigueur en matière de ségrégation et fut arrêtée par la police. En réaction, la communauté afro-américaine de Montgomery refusa une année durant de prendre le bus, et la Cour suprême des États-Unis finit par déclarer illégale la ségrégation raciale dans les transports publics. Cette décision signifiait une victoire importante en matière de droits civiques. L’histoire de ce boycott est largement présentée et commentée au Rosa Parks Library & Museum.

Montgomery Rosa-Parks_Statue

Ce musée est bien sûr aussi consacré à la figure de Martin Luther King, qui fut l’un des grands protagonistes du boycott des bus de Montgomery. Peu avant, il avait été nommé pasteur de la Dexter Avenue Baptist Church, que l’on visite aujourd’hui sur ses traces.
La maison où King habita de 1954 à 1960 est maintenant elle aussi un musée. Les visites de ce Dexter Parsonage Museum sont souvent conduites par des guides qui ont encore connu King personnellement.

Het Dexter Parsonage Museum

La recherche des traces de Martin Luther King à Montgomery conduit aussi au Civil Rights Memorial Center créé par le Southern Poverty Law Center (SPLC). Ce mémorial est dédié à Martin Luther King (assassiné en 1968) ainsi qu’à tant d’autres victimes du racisme et citoyens ayant perdu la vie dans le combat pour les droits civiques dans le sud des États-Unis. Parmi eux notamment Emmett Louis Till (14 ans, assassiné parce qu’il parlait à une femme blanche), Willie Edwards (25 ans, assassiné par des membres du Ku Klux Klan) et Medgar Evens (militant des droits civiques assassiné dans le Mississippi à l’âge de 38 ans).

Montgomery Civil Rights Memorial Center

On ne manquera pas non plus de faire une halte à l’ancienne station de bus de Greyhound. En 1961, Montgomery était une étape des Freedom riders. Ce groupe de militants blancs et afro-américains voulait dénoncer la ségrégation raciale sur les grandes lignes nationales par des parcours en bus à travers les États du sud. En cours de route, ils étaient régulièrement confrontés à la violence raciste, y compris à leur arrivée à Montgomery. Leur audacieuse épopée est évoquée dans un musée situé à l’endroit où ils menèrent autrefois leur combat contre la discrimination raciale.

Un autre lieu de Montgomery lié à Martin Luther King et au mouvement américain des droits civiques est la First Baptist Church. Son pasteur à l’époque était Ralph David Abernathy, un bon ami et fidèle compagnon de King dans sa lutte pour les droits civiques.

Pour plus d’informations pratiques: http://www.visitingmontgomery.com/